AU JARDIN : LA DAME DE ONZE HEURES

 

Ses pétales en forme d’étoile rayonnent comme une voie lactée. La dame de onze heures, petite fleur blanche très discrète, fait son apparition dans la nature et les jardins.

 

LES LIEUX PRÉFÉRÉS DE LA DAME DE ONZE HEURES

Vous trouverez la Dame de onze heures – également appelée Ornithogale en ombelle – au bord des rivières, dans les champs, mais aussi en lisière des forêts de chênes. Il est aussi courant de la rencontrer aux abords des villages sur les pelouses ou les prairies. Vous aurez peut-être la chance de la retrouver dans votre jardin où elle viendra s’installer sans vous demander votre avis. Et si elle s’y plaît, elle s’y reproduira d’année en année. En effet elle se ressème spontanément car les fleurs donnent naissance à des capsules qui renferment les graines et éclatent lorsqu’elles sont brunes. Pour éviter l’envahissement il suffit de couper les tiges florales dès qu’elles sont défleuries.

dame de onze heures

 

LES CARACTÉRISTIQUES DE LA DAME DE ONZE HEURES

Son bulbe est de petite taille et produit une dizaine de feuilles. Chaque tige porte de 5 à 15 fleurs, ce qui met d’autant plus en valeur la forme étoilée de ses fleurs blanches. La corolle est d’un blanc pur à l’intérieur, et verte, marginée de blanc à l’extérieur. C’est également une plante thermophile c’est-à-dire qu’elle a besoin de chaleur et de soleil. Les fleurs ne s’ouvrent que lorsqu’elles reçoivent le soleil haut, vers 11 heures, et se referment dans l’après-midi, d’où son nom d’usage, dame de 11 heures. Ses fleurs demeurent fermées par temps couvert. La floraison dure 3 à 4 semaines. Les fleurs ne sont épanouies que quelques jours, mais comme elles sont nombreuses, elles se succèdent.

dame de onze heures

 

LA TOXICITÉ DE LA DAME DE ONZE HEURES

Comment pourrait-on croire qu’une fleur aussi douce et élégante soit toxique ? Et pourtant, elle contient des composants qui sont toxiques pour l’homme et le bétail. On les trouve dans toute la plante mais ils sont encore plus concentrés dans les fleurs et le bulbe. A manipuler avec précaution.

ornithogale en ombelle

 

Pour conclure, cette petite fleur mérite une belle place dans votre jardin. D’année en année, elle va se resemer et s’étoffer et vous en aurez de plus en plus. Elle tapissera ainsi votre jardin de beaux petits nuages blancs étoilés.

Tous les textes et les photos présentés sur ce site sont la propriété exclusive de l’auteur Louise Images et ne peuvent être utilisées sans son autorisation. 2014-2018 © Louise Images – Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur votre réseau social préféré ! Merci 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu